Comment savoir quand changer ses pneus ?

200
vues

À l’instar du système de freinage, la monte pneumatique joue un rôle primordial pour votre sécurité au volant, comme le précise ce site sur les voitures.

Savoir quand changer ses pneus

Selon les constructeurs, un pneu est supposé tenir 50 000 kms. C’est une valeur moyenne qui dépendra de plusieurs facteurs, comme la marque et la qualité du pneu ou encore votre style de conduite. Par ailleurs, et nous le verrons un peu plus bas, l’âge du pneu est également un paramètre à considérer.

isuellement, quelques détails peuvent également donner de précieuses informations sur l’état d’un pneu. En premier lieu, le pneu ne doit présenter aucune déchirure ou entaille à quelque endroit que ce soit. Imaginez que votre pneu, du fait de ces coupures, explose à haute vitesse ?

La seconde information à relever est l’épaisseur des rainures du pneu. Ces rainures doivent être bien épaisses, pour permettre de rouler en toute sécurité sous la pluie. La législation impose une épaisseur minimale de 1,6mm. Par ailleurs, des témoins d’usure sont intégrés dans les rainures, si ces témoins affleurent la surface de roulement, cela signifie que la hauteur minimale a été atteinte et qu’il est donc grand temps de changer le pneu.

À propos de la bande de roulement

Même si vous êtes bien en deçà des 50 000 kms, un contrôle visuel sur la bande de roulement du pneu peut vous amener à constater une usure irrégulière, non uniforme, de votre bande de roulement. C’est symptomatique d’un problème de parallélisme ou de géométrie sur votre train avant. À haute vitesse, cela peut se manifester par des vibrations dans votre train avant, induisant un sentiment d’insécurité au volant. Outre le changement du pneumatique, il vous appartient de procéder également à un réglage du parallélisme dans une enseigne spécialisée.

L’âge du pneu

L’année de fabrication du pneu est également un paramètre essentiel à considérer. Jusqu’à 5 ans, un pneu ne devrait pas poser de problème. Au-delà de 10 ans, un pneu devra être mis au rebut, et ce quel que soit son état, même s’il a un faible kilométrage. Cela vient du fait que la gomme perd de son efficacité au fur et à mesure que les années passent et après 10 ans, le pneu ne sera plus efficace.

Selon les circonstances, comme dans le cas d’une acquisition de véhicule d’occasion par exemple, il n’est pas toujours évident de connaître l’historique du véhicule, et par exemple l’âge de chacun des pneus. Cette information est disponible sur chaque pneu et se présente sous la forme d’une séquence de 4 chiffres encerclés. Par exemple, 4517 signifie que le pneu a été fabriqué la 45ème semaine de l’année 2017, vous pouvez ainsi en déduire son âge.

Le changement de pneu

Les 2 pneus d’un train doivent toujours être changés simultanément. Il est préférable que ces 2 pneus soient identiques pour que le véhicule garde bien son homogénéité. Par ailleurs, il est d’usage lors d’un changement de monte pneumatique de procéder à un équilibrage de l’ensemble jante+pneu, par la pose de petites masses à des endroits bien précis de la jante (détails ici). Un bon équilibre de cet équipage roulant contribue au confort de conduite au volant. Comme évoqué plus haut, un bon réglage de la géométrie du train avant permet également une usure homogène des pneus à l’avant, et donc de leur longévité.

PARTAGER